News

YART Yamaha, compétiteur et préparateur

2019-11-19T14:45:38+01:00novembre 19th, 2019|2019-2020, 8 Hours of Sepang 2019|

On connait le YART Yamaha en piste sur le Championnat du Monde FIM EWC mais l’équipe autrichienne est aussi un préparateur et motoriste reconnu. L’équipe de Mandy Kainz a préparé, entre autres, les machines du Yamaha Sepang Racing qui sera un de ses adversaires en piste en décembre prochain en Malaisie.

Sixième à l’arrivée et première équipe européenne sur les Suzuka 8 Hours 2019, le YART Yamaha est une équipe reconnue pour ses performances depuis le début des années 2000. Toujours en quête d’un nouveau titre de Champion du Monde FIM EWC après celui remporté en 2009, le YART Yamaha a débuté la saison au Bol d’Or par un abandon alors qu’il se battait pour la victoire. La chute de Loris Baz sur une trace d’huile suivie de l’incendie de la Yamaha #7 a largement perturbé le tableau de marche de l’équipe.

« Le YART a dû préparer une toute nouvelle moto pour Sepang parce que nous avons perdu notre machine #1 dans l’incendie au Bol d’Or, rappelle Mandy Kainz, team manager du YART Yamaha. Nous utiliserons en course les mêmes spécifications que celles utilisées à Suzuka en 2019 avec juste quelques différences côté frein et boite de vitesses. Malheureusement nous ne pourrons pas faire de test avant Sepang. »

A Sepang, le YART Yamaha retrouvera son équipage habituel avec l’Allemand Marvin Fritz, l’Italien Niccolò Canepa et l’Australien Broc Parkes, retenu en septembre dernier sur le championnat Asia Road Racing. En tête de ce championnat, le pilote australien revient avec des informations intéressantes puisque deux manches ARRC se disputaient sur le Circuit International de Sepang.

Que le meilleur gagne
L’équipe autrichienne a préparé plusieurs machines pour les 8 Hours of Sepang. Un certain nombre de Yamaha engagées en FIM EWC passent par son atelier. La plus en vue en Malaisie sera la #21 du Yamaha Sepang Racing qui sera aussi un des principaux adversaires du YART Yamaha sur les 8 Hours of Sepang avec Franco Morbidelli, Michael van der Mark et Hafizh Syahrin.

« Nous avons préparé pour le team du Sepang Racing les mêmes machines que celle utilisée par le YART à Suzuka, précise Mandy Kainz. Les seules différences entre la #21 de Suzuka et la #21 de Sepang toucheront l’électronique. Le YART est une très grande entreprise. Cela ne pose pas de problème de mettre en place une seconde équipe et du matériel d’autant plus qu’en hiver, le personnel qui travaille sur le MotoGP et le WSBK a bouclé sa saison. Pour le YART, rien de mieux que de voir une équipe cliente réaliser un bon résultat ce qui est déjà arrivé (Penz 13, Wójcik Racing Team, etc). Donc il n’y a pas problème si le Yamaha Sepang Racing nous bat. Que le meilleur gagne. »