News

Winter tests privés au Mans

2019-03-07T09:59:26+01:00mars 7th, 2019|2018-2019, 24 Heures Motos 2019|

Quelques teams en vue ont fait leur rentrée sur le circuit Bugatti. Deux jours de tests privés ont été très constructifs pour ces participants à 45 jours des 24 Heures Motos.

Une météo changeante et une dizaine d’équipes en piste sur le circuit Bugatti à 45 jours des 24 Heures Motos… Toutes les conditions étaient réunies pour préparer au mieux la deuxième manche du championnat du monde FIM EWC qui se disputera les 20 et 21 avril au Mans.

Dans leur jardin, les deux équipes mancelles, Suzuki Endurance Racing Team et Junior Team Le Mans Sud Suzuki ont peaufiné leurs réglages. Au Suzuki Endurance Racing Team, on a travaillé dans le détail. « Nous avons quelques évolutions de suspensions et je ne suis pas mécontent des nouvelles solutions » avoue Dominique Méliand, le boss du SERT.

Au Junior Team Le Mans Sud Suzuki, ces deux journées de tests ont permis à la nouvelle promotion des dix élèves de Damien Saulnier d’entrer dans le vif du sujet et de rencontrer les pilotes, Hugo Clère, Louis Rossi et Alexis Masbou.

Tout en confiance
Le YART Yamaha boucle ces tests avec un large sourire. Niccolò Canepa et Marvin Fritz affichent confiance et sérénité. « Je suis ravi car je suis déjà plus rapide que l’an dernier, explique Niccolò Canepa. Les chronos sont vraiment bons et la moto est encore plus performante que l’année dernière. »
Même ton pour Marvin Fritz. « Nous avons bien préparé la moto et nous avons travaillé de nouveaux pneus Bridgestone plus endurants. Nous avons aussi testé les nouveaux pneus pluie en conditions froides et venteuses. Nous avons un très bon rythme et on se sent vraiment bien au guidon de notre R1. »
Pendant ce temps, le 3e pilote du YART Yamaha, Broc Parkes, aussi engagé en Asia Road Racing Championship, est à Sepang où il a brillamment dominé les tests avant l’épreuve d’ouverture les 9 et 10 mars en Malaisie.

Nouvelle donne
Honda Endurance Racing, qui attaque 2019 avec une CBR1000RR plus affutée et un nouveau trio de pilotes (Randy de Puniet, Yonny Hernández et Sébastien Gimbert), est aussi très satisfait de ces tests au Mans. « Les pilotes semblent vraiment apprécier les améliorations apportées à la Fireblade, précise le team manager, Jonny Twelvetrees. Randy s’est très bien intégré à l’équipe et il est satisfait de sa progression. Malgré une météo peu clémente, nous avons réussi à trouver les bons réglages pour piste humide car pour une course de 24 heures, il faut être prêt à affronter toutes les conditions. Nous avons également pu travailler avec Dunlop sur deux nouveaux pneus avant et arrière. »

Montée en puissance
En Formula EWC cette saison, Yamaha Viltaïs Pierret Experiences est en pleine évolution sur tous les fronts. « Ces essais sont très positifs, assure Yannick Lucot, team manager. Nous avons pu faire un bon travail avec Dunlop sur toutes les conditions de piste, sèche ou humide. Sans bruler les étapes mais en confiance, notre équipe est appliquée et concentrée et nos trois mousquetaires, Florian Alt, Xavier Siméon et Florian Marino, affichent déjà de très bons chronos. » Yamaha Viltaïs Pierret Experiences ira parfaire ses performances fin mars avec trois jours d’essais à Barcelone.

Session d’apprentissage
Cette session de tests est particulièrement instructive pour le Webike Tati Team Trick Star. Cette équipe franco-japonaise sur Kawasaki, victorieuse en Coupe du monde Superstock la saison dernière, vient juste de passer en catégorie reine EWC et doit en apprivoiser les avantages comme les suspensions. « On avance doucement mais surement, explique Patrick Enjolras, team manager. Nous sommes en pleine découverte des suspensions, d’apprentissage des réglages du châssis et de gestion des pneumatiques Dunlop. Ces essais sont essentiels pour comprendre et travailler dans la bonne direction. »

Les 2 et 3 avril au Mans, une nouvelle session de tests réunira un plus grand nombre d’équipes engagées sur les 24 Heures Motos.