News

Top départ pour les 24 Heures Motos

2018-04-13T12:45:55+02:00 mars 16th, 2018|2017-2018|

Avec 60 équipes de 13 nations différentes au départ et plus de 200 pilotes de 21 nationalités engagés sur la 41e édition, les 24 Heures Motos 2018 affirment leur dimension internationale. Cette deuxième manche du championnat du monde d’Endurance FIM EWC 2017-2018 sera lancée samedi 21 avril à 15 h sur le circuit Bugatti au Mans.

Les 24 Heures Motos sont officiellement lancées ! La conférence de presse, qui se tenait ce matin dans les locaux du journal l’Equipe en région parisienne, donne le coup d’envoi de la 41e édition avec l’annonce des 60 équipes retenues, sur les 76 dossiers d’engagement reçus par l’ACO, organisateur de l’épreuve.

Les 32 équipes sous contrat FIM EWC forment le cœur d’un plateau de plus en plus international. Alors que 80 % des engagés aux 24 Heures Motos 2015 était français, les équipes nationales de cette manche française du FIM EWC ne représentent plus que 63 % des teams engagés. Cette internationalisation se développe simultanément à l’arrivée de pilotes internationaux de vitesse séduits par l’Endurance.

Parmi les nouveaux venus issus du MotoGP ou du championnat du monde FIM Superbike, on remarque l’Italien Roberto Rolfo, vice champion du monde GP250, chez Moto Ain CRT (Yamaha), le Tchèque Jakub Smrž qui rejoint son compatriote Karel Hanika et le Français Sylvain Barrier au guidon de la BMW du Mercury Racing ou l’Italien Luca Scassa recruté par le No Limits Motor Team (Suzuki).

Les projecteurs se braqueront aussi sur Manuel Poggiali. Le double champion du monde GP125 et GP250 fera ses premiers tours de roues au guidon de la Ducati du team Z Racing. On surveillera aussi les animateurs du British Superbike Michael Laverty et Christian Iddon avec le Wepol by Penz13, 2e à l’arrivée du Bol d’Or 2017. Sans oublier Randy de Puniet, Jérémy Guarnoni et Mathieu Gines, trio engagé par le Team SRC Kawasaki.

De nombreux prétendants au podium
Ces équipes en vue viendront défier de très nombreux prétendants à la victoire au Mans avec le titre mondial en vue. Champion du monde FIM EWC en titre, le GMT94 Yamaha reste sur une série de victoires et semble presque intouchable avec David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio. Mais la concurrence a profité de la trêve hivernale pour resserrer les rangs.

Le Suzuki Endurance Racing Team revient avec une nouvelle GSX-R plus affutée et un trio de spécialistes, Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black. Le YART Yamaha s’affiche avec une R1 en grande forme et un nouveau pilote japonais, Takuya Fujita, pour épauler Broc Parkes et Marvin Fritz. Le clan Honda à deux cartes majeures, le Honda Endurance Racing (Sébastien Gimbert, Greg Leblanc et Erwan Nigon) et le F.C.C. TSR Honda France (Freddy Foray, Alan Techer et Josh Hook). Il y aura aussi de la rivalité dans le clan BMW. Le NRT48-BMW Motorrad reçoit le soutien officiel de la marque allemande et aligne Kenny Foray, Stefan Kerschbaumer, Lucy Glöckner et Peter Hickman. BMW sera aussi défendu par Mercury Racing, Wepol by Penz13 et le team Tecmas. Chez Kawasaki, si le Team SRC fait figure de favori, il ne faut pas oublier le Bolliger Team Switzerland (Roman Stamm, Robin Mulhauser et Sébastien Suchet).

Rendez-vous le jeudi 19 avril pour les premiers essais officiels des 24 Heures Motos.