News

S’il était 15 h

2019-04-21T11:34:04+02:00avril 21st, 2019|2018-2019, 24 Heures Motos 2019|

S’il était déjà 15 h au Mans, la hiérarchie du championnat FIM EWC serait radicalement bouleversée. Coup d’œil prospectif sur le classement mondial calculé à 4 h de l’arrivée.

Arrivé au Mans en 5e place au classement provisoire, le Team SRC Kawasaki France ferait la bonne opération. Avec 22 points de bonus pour sa 4e place sur la grille, ses places de leader après 8 h et 16 h de course et les 40 points de la victoire, l’équipe Kawasaki officielle prendrait la tête du championnat FIM EWC avec 102 points.

Bonne opération aussi pour le Suzuki Endurance Racing Team. Classé 3e à 10 h (28 points) et bénéficiaire de 17 points bonus sur la grille et les classements intermédiaires, l’équipe de Dominique Meliand remonterait en 2e position au championnat FIM EWC avec 86 points.

Wepol Racing, arrivé 2e classé au Mans, cèderait un peu de terrain pour prendre la 3e place avec 80 points devant le Bolliger Team Switzerland avec 68 points.

Ces deux équipes privées devanceraient encore le Honda Endurance Racing qui ferait une belle remontée en 5e place du classement provisoire avec 60 points.

Les grands perdants sont le YART Yamaha, ERC-BMW Motorrad Endurance et le F.C.C. TSR Honda France. Le YART, 3e après le Bol d’Or, qui revient des 24 Heures Motos avec 52 points après son abandon. ERC-BMW Motorrad Endurance comptait sur les 24 Heures Motos pour refaire son retard mais a d’ores et déjà abandonné.

Pour le F.C.C. TSR Honda France, qui pointe au delà de la 30e place au classement de 11 h au Mans, rien n’est joué mais cela entrainerait une descente de la 1ère à la 6e place au classement avec 50 points de retard sur le nouveau leader.

24 Heures Motos 2019 – Classement après 20 h de course