Retour sur une saison palpitante

2021-10-26T15:28:28+02:00octobre 26th, 2021|2021|

La saison FIM EWC 2021 a concentré son action de juin à octobre et a offert sur chaque course un spectacle passionnant. Yoshimura SERT Motul, champion du monde FIM EWC 2021, BMW Motorrad World Endurance Team et F.C.C. TSR Honda France ont partagé les victoires cette saison mais bien d’autres acteurs ont animé cette saison 2021.

Avec deux victoires aux 24 Heures Motos et au Bol d’Or, le nouveau team officiel franco-japonais Suzuki, Yoshimura SERT Motul, décroche le titre mondial 2021 devant le BMW Motorrad World Endurance Team. L’équipe officielle BMW boucle brillamment sa deuxième saison avec sa toute première victoire sur la finale à Most après deux podiums au Mans et aux 12 Hours of Estoril.

Troisième du championnat du monde FIM EWC 2021, Webike SRC Kawasaki France Trickstar a fait une saison remarquable même si aucune victoire n’a couronné son parcours. Deuxième aux 24 Heures Motos et aux 12 Hours of Estoril, le clan français Kawasaki s’est battu jusqu’au bout pour la 3e place face au Yoshimura SERT Motul lors de la finale à Most. Au Bol d’Or où un problème moteur l’a contraint à l’abandon, Webike SRC Kawasaki France Trickstar se battait aussi pour le podium.

Quatrième au classement mondial derrière ces équipes officielles, le VRD Igol Experiences boucle sa plus belle saison depuis son arrivée en catégorie EWC. Cette équipe privée soutenue par Yamaha poursuit sa progression sans complexe face aux écuries privées. Son combat pour la 3e place du podium à Estoril face au BMW Motorrad World Endurance Team restera dans les mémoires. 4e en catégorie EWC aux 24 Heures Motos, 4e à l’arrivée des 12 Hours of Estoril et 3e EWC classé au Bol d’Or, VRD Igol Experiences n’a rendu les armes qu’aux 6 Hours of Most sur casse mécanique. Vainqueur de la coupe du monde FIM Superstock 2016-2017, VRD Igol Experiences entre pour la première fois dans le Top5 au championnat du monde FIM EWC et devance deux équipes officielles.

F.C.C. TSR Honda France, 5e au classement mondial 2021, a connu une saison mouvementée. Au Mans, l’équipe japonaise Honda pointait en 2e position quand un souci électrique puis une chute les a relégués en 9e place à l’arrivée. La victoire aux 12 Hours of Estoril a remis l’équipe Honda dans la course au titre mais l’abandon sur problème mécanique au Bol d’Or a effacé ses espoirs de couronne mondiale. Une chute à Most l’a éloigné plus encore du podium final 2021.

La sixième place au classement FIM EWC 2021 du YART – Yamaha Official EWC Team ne révèle pas le niveau de performance de l’équipe officielle autrichienne. La Yamaha #7 a décroché la pole position sur trois des quatre courses de la saison. Seul Yoshimura SERT Motul a pu devancer le YART sur la grille de départ au Bol d’Or. Mais le YART – Yamaha Official EWC Team a rarement pu défendre ses chances de victoire jusqu’au bout avec des abandons aux 24 Heures Motos et au Bol d’Or et une chute en fin de course aux 12 Hours of Estoril. Lors de la finale, le duel épique avec BMW Motorrad World Endurance Team pour la victoire aux 6 Hours of Most reste sa plus belle démonstration. Le YART – Yamaha Official EWC Team termine deuxième à Most à 7 centièmes de seconde du vainqueur avec le record du tour battu à quatre reprises par Marvin Fritz dans la dernière demi-heure de course.

7e au classement mondial, Moto Ain fait une entrée remarquée en catégorie EWC après ses deux victoires consécutives en coupe du monde FIM Superstock. Cette équipe privée française, soutenue par Yamaha, a débuté par un abandon aux 24 Heures Motos mais repris des points importants avec une 5e place à Estoril et surtout une 2e place au Bol d ‘Or. Une chute à Most les prive d’une entrée dans le Top5 mondial dès cette première saison.

Huitième classé en 2021, Motobox Kremer Racing boucle sa plus belle saison depuis 2010 où cette équipe allemande privée avait terminé 6e. Comme souvent, la Yamaha orange Motobox a passé le drapeau à damier sur toutes les courses. Elle enregistre sa plus belle performance au Bol d’Or avec une 9e place à l’arrivée et les points du 4e EWC classé.

ERC Endurance-Ducati travaille au développement de la Panigale V4R en Endurance depuis la saison dernière. Sa saison 2021 a débuté par une 5e place EWC aux 24 Heures Motos. Elle a terminé dans le Top6 en EWC à Estoril et à Most. Au Bol d ‘Or, ERC Endurance-Ducati a été contraint à l’abandon comme la moitié du plateau des engagés. Mais la Ducati a gagné ses galons de machine d’Endurance cette saison.

Le Maco Racing Team, 10e au classement mondial 2021, a eu une saison tronquée en raison de la pandémie en Slovaquie. Absent au Portugal, le Maco Racing Team marque des points sur les trois autres épreuves.

Brillant 4e la saison dernière, le Wójcik Racing Team boucle une saison difficile en 2021 en 11e position marquée par des chutes et des soucis mécaniques. Mais l’équipe polonaise sur Yamaha termine sur une belle 5e place aux 6 Hours of Most.

Souvent remarqué en essais et en début de course, le Tati Team Beringer Racing n’a pas réussi à concrétiser. L’équipe française sur Kawasaki termine 12e cette saison. Malgré des abandons, la performance du Tati Team Beringer Racing lui a permis de signer avec Alan Techer les meilleurs tours en course aux 24 Heures Motos et au Bol d’Or.

13e classé, le Team LRP Poland sur BMW a marqué des points à l’arrivée de toutes ses courses après un abandon aux 24 Heures Motos.

Bolliger Team Switzerland termine 14e après une saison perturbée par son déclassement aux 24 Heures Motos sur une erreur technique. Ce team historique sur Kawasaki démarrait la saison avec une nouvelle équipe managée par le fils de son créateur. Ils ont su redresser la barre avec une 8e place à Estoril.

17e et dernier classé derrière EMRT (6e EWC au Bol d’Or) et GT Endurance (9e EWC aux 24 Heures Motos, 3ART Best of Bike boucle une année particulièrement difficile après sa belle saison 2019-2020. 3ART Best of Bike n’enregistre que 13 points grâce à sa 10e place EWC aux 12 Hours of Estoril.

Tous les résultats et classements de la saison FIM EWC 2021