News

La revanche en Superstock

2019-04-21T13:25:12+02:00avril 21st, 2019|2018-2019, 24 Heures Motos 2019|

Motors Events mène les débats en Superstock aux 24 Heures Motos. Cette équipe sur Suzuki devance Moto Ain sur Yamaha et le Team 33 Coyote Louit Moto sur Kawasaki à 2 h de l’arrivée.

Les équipages Superstock démontrent une nouvelle fois leur détermination. Les trois meilleurs teams dans cette catégorie – qui ne bénéficie pas, entre autres, des systèmes de démontage rapide de roues réservés aux machines Formula EWC – se pressent entre dans le Top 10.

Au guidon de la Suzuki #50 du Motors Events, James Westmoreland, Johan Nigon et Adrien Ganfornina, partis en 12e place sur la grille, sont calés en 6e position et ont réussi à se forger une avance de 3 tours sur la concurrence. Sur la Yamaha Moto Ain, Robin Mulhauser, Roberto Rolfo et Stefan Hill font le forcing pour préserver cette 2e place sur la podium Superstock devant la Kawasaki du Team 33 Coyote Louit Moto confiée à Enzo Boulom, Chris Leesch et Kevin Manfredi.

C’est l’heure de la revanche pour ces trois équipages qui n’avaient pas marqué de points au Bol d’Or, 1ère épreuve du championnat FIM EWC 2018-2019.

Quatrième Superstock, le Junior Team Le Mans Sud Suzuki jouait le podium mais a été retardé par une casse de ligne d’échappement.
Leader de la catégorie en début de course, le GERT56 by GS Yuasa a abandonné après une chute et des soucis électroniques.

24 Heures Motos 2019 – Classement après 22 h de course