Kawasaki en tête des Essais Libres 2 interrompus trois fois en EWC à Suzuka

2022-08-06T12:16:40+02:00août 6th, 2022|2022|

Leon Haslam a été le pilote le plus rapide de la seconde séance d’essais libres des 43e Coca-Cola 8 Heures de Suzuka, troisième manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIM, qui a été interrompue à trois reprises au drapeau rouge.

Haslam a signé un chrono de 2’06”726, au guidon de la XZ-10R n° 10 du Kawasaki Racing Team Suzuka 8H, en début de séance, mais celle-ci a été arrêtée au bout de six minutes après que le pilote de la machine n° 38 alignée par K’s Works Racing dans la catégorie Superstock, Yoshinori Yamauchi, a chuté au virage n° 1. Si le Japonais n’a pas été blessé, les rails de sécurité devaient être réparés – d’où le drapeau rouge.

À 20 minutes du terme de la séance, les motos sont revenues en piste mais immédiatement, la CBR1000RR-RSP n° 33 du Team HRC, un des favoris à domicile, s’est accroché avec la n° 89 de CLUBNEXT & HondaDream TAKASAKI. La première a continué, pas la seconde.

Puis Jonathan Rea, au guidon de la n° 10, a signé deux premiers secteurs rapides avant de se laisser surprendre par l’adhérence des pneus Bridgestone et de partir à la faute au virage n° 12. Pas de mal pour le pilote ni pour la moto, mais cette fois encore, des vérifications s’imposaient du côté des rails et un nouveau drapeau rouge a été déployé.

Les essais ont repris neuf minutes de la fin de séance mais pour très peu de temps, Gino Rea sortant de la piste à son tour avec la CBR1000RR-R Fireblade n°5 de F.C.C. TSR Honda France. Des soins ont dû être apportés au pilote sur place, puis celui-ci a été emmené par hélicoptère vers l’hôpital et la séance n’a pas repris.

Les chronos sont disponibles ici.