HRC s’impose aux 8 Heures de Suzuka, le SERT premier des concurrents réguliers de l’EWC

2022-08-07T16:20:28+02:00août 7th, 2022|2022|

S’il y a eu bien des déceptions et des rebondissements derrière elle, la Honda n° 33 du Team HRC a signé une nette victoire sur les 43e Coca-Cola 8 Heures de Suzuka avec plus d’un tour d’avance pour ses pilotes Tetsuta Nagashima, Takumi Takahashi et Iker Lecuona à l’arrivée de cette troisième manche du Championnat du Monde de la FIM 2022.

Le dernier de ces rebondissements est survenu dans l’ultime heure de course, après que la moto qui occupait la tête parmi les concurrentes régulières de l’EWC, la YZF-M1 n° 7 du YART – Yamaha Official Team, s’est accrochée avec la Superstock N° 74 d’Akeno Speed – Yamaha. Marvin Fritz a dû dégager sa monture de la barrière de sécurité avant de la ramener à son stand.

Ce souci tardif pour la n° 7 a donné à la n° 1 Yoshimura SERT Motul (déjà en tête du classement provisoire EWC avant Suzuka) avec son équipage de deux pilotes seulement, Gregg Black et Kazuki Watanabe (suite au forfait de Sylvain Guintoli, blessé à la main), le maximum de points au championnat et la troisième place sur le podium général.

Devant la moto du Yoshimura SERT, sur un podium 100 % Bridgestone, s’est classée la ZX-10R n° 10 du Kawasaki Racing Team Suzuka 8H pilotée par Jonathan Rea, Alex Lowes et Leon Haslam – une légère chute pour Rea au virage n° 12 durant la quatrième heure ayant apparemment été sa seule source d’inquiétude.

Après un nouveau passage au stand alors que Karel Hanika la pilotait, cette fois pour une pénalité Stop an Go, la n° 7 du YART a pris la deuxième place des concurrents EWC à l’année – et la septième au général – avec Niccolò Canepa pour compléter son équipage.

Toujours parmi les concurrents engagés à l’année, la CBR1000RR-R Fireblade n° 5 de F.C.C. TSR Honda France, avec Josh Hook et Mike Di Meglio à son guidon, est bien remontée pour terminer neuvième au général après le remplacement d’un maître-cylindre.

La Honda n° 88 d’Asia-Dream Racing with SHOWA est la suivante des machines EWC à l’arrivée, Zaqhwan Zaidi, Garry Slim et Helmi Azuman amenant la CBR1000RR-R à la 11e place au général.

Présente aussi sur toutes les courses et 15e au général, la machine n° 11 de Webike SRC Kawasaki France a terminé plus loin que l’équipe l’aurait souhaité. Cela après une visite prématurée au stand en raison d’une chute dans Degner 2 pour Randy de Puniet, puis d’un manque d’essence dans le réservoir.

Enfin, toujours parmi les concurrents permanents, la M1000RR n° 37 du BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM, confiée à Markus Reiterberger, Illya Mykhalchyk et Jérémy Guarnoni, a été ramenée à son stand par Mykhalchyk pour un diagnostic hélas terminal, la moto ne pouvant retenir son liquide de refroidissement.

Classement final

EWC results

Where to Watch