FIM EWC https://www.fimewc.fr Endurance World Championship Thu, 20 Apr 2017 10:41:52 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.7.3 Tati Team Beaujolais Racing, vainqueur du EWC Dunlop Independent Trophy https://www.fimewc.fr/tati-team-beaujolais-racing-vainqueur-du-ewc-dunlop-independent-trophy/ Mon, 17 Apr 2017 17:44:34 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14970

Julien Enjolras, Dylan Buisson et Kevin Denis ont bouclé une course parfaite aux 24 Heures Motos. 21e au départ au guidon de la Kawasaki du Tati Team Beaujolais Racing, ils décrochent une superbe 6e place à l’arrivée et cumulent la victoire en Superstock et en EWC Dunlop Independent Trophy. Le Tati Team Beaujolais Racing remonte aussi en tête du classement provisoire de la Coupe du Monde FIM EWC à égalité de points avec Moto Ain CRT, vainqueur Superstock au Bol d’Or, 1ère manche du FIM EWC 2016-2017.


Avec Alexis Masbou, Hugo Clère et Robin Mulhauser, pilote de Mondial Supersport et rookie en FIM EWC, Moto Ain CRT (Yamaha) confirme ses ambitions en Coupe du Monde FIM EWC. Il termine 7e aux 24 Heures Motos et prend la 2e place en EWC Dunlop Independent Trophy primée de 4 200 €.


AM Moto Racing Compétition (Kawasaki) complète le podium du EWC Dunlop Independent Trophy aux 24 Heures Motos. 10e à l’arrivée avec Alex Plancassagne, Alexandre Ayer et Adrien Ganfornina, AM Moto Racing Compétition reçoit une prime de 3 700 €.


Autres teams primés aux 24 Heures Motos, RAC 41, DL Moto Racing, Zuff Racing Team, Team 18 sapeurs Pompiers, Creo TRT27 Bazar 2 la Bécane, Motos Actives Sport 14, Metiss JLC Moto, Motostand Endurance, Moto Center Fast Team Racing, Pit Lane Endurance et le Girls Racing Team.


Reconduit cette saison par Eurosport Events, promoteur du FIM EWC, les organisateurs de chaque course du Championnat du Monde FIM EWC et le manufacturier Dunlop, le EWC Dunlop Independent Trophy est destiné à soutenir les équipes privées équipées en Dunlop et qui ne bénéficient pas d’une aide directe d’un constructeur.


24 Heures Motos 2017 – Classement EWC Dunlop Independent Trophy



Les meilleurs moments du EWC Dunlop Independent Trophy aux 24 Heures Motos

]]>
Le SERT reçoit le premier Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy https://www.fimewc.fr/le-sert-recoit-le-premier-anthony-delhalle-ewc-spirit-trophy/ Mon, 17 Apr 2017 14:33:32 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14952

La volonté d’aller au bout, la capacité à se relever malgré les épreuves et la motivation de toute une équipe dans l’esprit de l’Endurance qui animait Anthony Delhalle. Toutes ces raisons ont convaincu le jury à décerner le premier « Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy » au Suzuki Endurance Racing Team, 4e à l’arrivée des 24 Heures Motos.


Le Suzuki Endurance Racing Team a du faire face à la disparition de son pilote, Anthony Delhalle, quelques semaines avant cette deuxième manche du FIM EWC. Malgré le choc provoqué par cette disparation mais aussi par l’absence de Dominique Méliand, son emblématique team manager, éloigné des circuits durant quelques mois pour des raisons de santé, toute l’équipe a su se rassembler pour faire vibrer l’esprit de l’Endurance.


Jessie Delhalle, la femme d’Anthony, a remis ce premier trophée à toute l’équipe représentée sur le podium par ses pilotes, Vincent Philippe, Etienne Masson et Alex Cudlin, et par Dominique Hébrard, team manager du SERT au Mans.


Le « Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy » sera décerné sur chacune des courses du championnat FIM EWC afin de faire vivre longtemps encore sur les circuits, l’esprit sportif et le caractère du grand pilote qu’était Anthony Delhalle.

]]>
Eclatante victoire du GMT94 devant le YART et SRC https://www.fimewc.fr/eclatante-victoire-du-gmt94-devant-le-yart-et-src-kawasaki/ Sun, 16 Apr 2017 17:01:47 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14933

En tête depuis 11 h du matin, le GMT94 Yamaha a fait un parcours exceptionnel. David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio bouclent 860 tours avec moins de 20 s d’avance sur Broc Parkes, Marvin Fritz et Kohta Nozane pour le YART Yamaha Official EWC Team. Les dernières victoires Yamaha au Mans remontent à 2009 avec le YART et à 2005 avec le GMT94.


Les deux Yamaha officielles marqueront cette 40e édition des 24 Heures Motos par leurs performances et leur endurance. Elles ont dominé l’épreuve durant quasiment toute la course. Le YART Yamaha Official EWC Team, longtemps en tête, n’a pas résisté au forcing du GMT94 Yamaha en fin de course.


Ce bras de fer sans relâche leur permet de terminer avec 12 tours d’avance sur le Team SRC Kawasaki, troisième de ces 24 Heures Motos avec Randy de Puniet, Fabien Foret et Mathieu Gines. Retardé par une chute et quelques problèmes techniques, le SRC Kawasaki termine avec moins de 45 secondes d’avance sur le Suzuki Endurance Racing Team avec Vincent Philippe, Etienne Masson et Alex Cudlin, lui aussi retardé par des chutes.


Le SERT, vainqueur au Bol d’Or, 1ère manche FIM EWC 2016-2017, conserve la tête du championnat du Monde devant le Team SRC Kawasaki et le GMT94 Yamaha.


Le F.C.C. TSR Honda a bouclé une course sans faute en 5e position. La belle performance de Gregg Black, Damian Cudlin et d’Arturo Tizon a été un peu masquée par les duels de la tête de course mais leur permet rester dans la course au titre mondial en 4e place au championnat.


Le Tati Team Beaujolais Racing s’impose en Superstock
A la 6e place à l’arrivée, le Tati Team Beaujolais Racing prend le meilleur en Superstock. Julien Enjolras, Dylan Buisson et Kevin Denis ont fait une course sans faute au guidon de leur Kawasaki ZX-10R. Ils s’imposent aussi en EWC Dunlop Independent Trophy, une victoire dotée d’une prime de 5000 €. 7e à l’arrivée et 2e Superstock, Moto Ain CRT empoche la prime du 2e en EWC Dunlop Independent Trophy. Longtemps en tête de la catégorie, le Yamaha Viltaïs Experiences a perdu du terrain en raison de problème de fuite d’huile. Il termine 3e Superstock et 9e au classement général derrière le Maco Racing Team. Un autre équipage Superstock, AM Moto Racing, complète le Top 10.


Handicapé dès le départ par un problème de chaîne, Honda Endurance Racing pointe en 11e place à l’arrivée devant le team japonais Eva RT Webike Trick Star. Autre favori malmené, le Tecmas BMW qui termine 28e.


L’édition de tous les records
Honorée de la présence de Susumu Yamashita, Président de Mobilityland, propriétaire du circuit de Suzuka, cette 40e édition a battu des records. Record du meilleur tour en course 1’36.408 avec Randy de Puniet, record de distance parcourue avec 860 tours en 24 heures, record du plus petit écart à l’arrivée avec 19 s 819, autant de preuves de l’intensité qui anime l’Endurance.


Le rythme frénétique a éprouvé les hommes et les machines. Les abandons sont nombreux. Après de beaux débuts de course dans le top 10, le Bolliger Team Switzerland a rétrogradé puis abandonné sur problème électronique dimanche matin et le Team April Moto Motors Events a quitté la course samedi en début de soirée sur casse de boîte de vitesse de sa nouvelle Honda CBR1000RR.


Des casses mécaniques ont aussi contraint à l’abandon le EVO IVRacing BMW CSEU, le WSB Endurance, l’Ecurie Chrono Sport et le Starteam 67.


Prochain rendez-vous en FIM EWC le 20 mai, 8 Hours of Oschersleben.


Classement final des 24 Heures Motos


Tous les classements du championnat FIM EWC

]]>
L’édition de tous les records https://www.fimewc.fr/ledition-de-tous-les-records/ Sun, 16 Apr 2017 09:35:45 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14822

Le premier record est celui du meilleur tour en course établie par Randy de Puniet samedi après-midi. Avec un tour bouclé en 1’36.408, le pilote du Team SRC Kawasaki bat le record établi en 2013 par son coéquipier Fabien Foret en 1’36.722. Et il reste 4 heures de course pour améliorer encore ce temps au tour.


Le record de distance devrait aussi être battu. Après 19 heures de course, 679 tours ont été parcourus contre 668 en 2012, dernière année record en distance.


Le record du plus petit écart entre les deux machines de tête est en bonne voie pour être battu. L’arrivée la plus serrée remonte à 2005 entre la Yamaha GMT et le Suzuki Endurance Racing Team avec un écart de 20.459. A 4 heures de l’arrivée, le YART Yamaha Official EWC Team et le GMT94 Yamaha étaient séparés de 7 secondes !


Si le classement se fige ainsi d’ici l’arrivée, on saluerait aussi le retour d’un Yamaha sur la plus haute marche du podium. Il faut remonter à 2009 pour voir une victoire Yamaha.

]]>
Yamaha garde la main https://www.fimewc.fr/yamaha-garde-la-main/ Sun, 16 Apr 2017 06:21:41 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14765

Depuis le début de la course, l’écart entre les deux machines de tête varie de quelques secondes. Neuf tours derrière ces deux machines de tête, trois équipes se disputent la 3e place. Le F.C.C. TSR Honda fait une course sans faute dans le bon peloton et devance à 7 h du matin le Suzuki Endurance Racing Team, qui a refait son retard dans la nuit et le Team SRC Kawasaki retardé en fin de nuit par des problèmes électriques.


En Superstock, la lutte pour la victoire s’intensifie à nouveau depuis que le leader de la catégorie depuis le début de la course, Yamaha Viltaïs Experiences, a été retardé qu’un souci de filtre à huile cassé. Le Yamaha Viltaïs Experiences et le Tati Team Beaujolais Racing sont désormais dans le même tour à la 6e et 7e position devant le Moto Ain CRT. Des soucis mécaniques ont écarté le Junior Team Le Mans Sud Suzuki de la lutte pour le podium Superstock.


Le Maco Racing Team a fait cette nuit une belle remontée dans le Top 10 et accède aux points bonus du classement des 16 heures de course avec le Bolliger Team Switzerland classé 10e.


Résultats après 16 heures de course

]]>
Duel Yamaha en tête https://www.fimewc.fr/duel-yamaha-en-tete/ Sat, 15 Apr 2017 22:37:01 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14650

Les deux Yamaha officielles, en duel en tête depuis le début de la course, ne baissent pas le rythme. Le YART Yamaha Official EWC Team prend les 10 points bonus attribués au premier classé après 8 heures de course. La récompense est méritée puisque la Yamaha autrichienne a passé plus de 260 tours au commandement. Dans son sillage la Yamaha française du GMT94 ne lâche rien et engrange 9 points. Après la chute de Randy de Puniet, le Team Kawasaki SRC est remonté en 3e position à 3 tours du leader.


Il faut saluer la performance du Yamaha Viltaïs Experiences, premier Superstock pointé en 4e position après 8 heures de course.


A 5 tours, le F.C.C. TSR Honda se maintient dans le bon peloton devant le Suzuki Endurance Racing Team, retardé par deux sorties de piste.


Autres Superstock compétitifs, le Tati Team Beaujolais Racing, le Junior Team Le Mans Sud Suzuki et Moto Ain CRT devancent le Bolliger Team Switzerland dans ce Top 10.


Une autre distribution de points bonus sera faite à 7 heures du matin après 16 h de course.


Résultats après 8 h de course

]]>
Les Superstock font le spectacle https://www.fimewc.fr/les-superstock-font-le-spectacle/ Sat, 15 Apr 2017 19:33:01 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14557

Remarqué en qualifications, le Yamaha Viltaïs Experiences est le meilleur des teams Superstock depuis le début de la course. Cette moto confiée à Axel Maurin, Bastien Mackels et FlorIan Alt caracole en tête de la catégorie et pointe selon le jeu des ravitaillements entre la 5e et la 7e place. Ses deux principaux adversaires sont le Tati Team Beaujolais Racing sur Kawasaki avec Julien Enjolras, Dylan Buisson et Kevin Denis et le Moto Ain CRT sur Yamaha avec Alexis Masbou, Hugo Clere et Robin Mulhauser. Le Junior Team Le Mans Sud Suzuki (Baptiste Guittet, Cédric Tangre et Robin Camus) et la Kawasaki du Team 18 Sapeurs Pompiers (Eddy Dupuy, Benjamin Colliaux et Maxime Cudeville) sont venus se joindre à cette bagarre Superstock et pointent régulièrement dans le Top 10.


Résultats après 6 heures de course

]]>
Rythme et rebondissements https://www.fimewc.fr/rythme-et-rebondissements/ Sat, 15 Apr 2017 17:41:38 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14545

Durant les trois premières heures de course, un duel en tête a fait rage entre le YART Yamaha Official EWC Team et le Team SRC Kawasaki. La chute de Randy de Puniet, peu après 18 heures, a laissé le YART Yamaha Official EWC Team seul au commandement. En ce début de course, le record du tour en course a été battu à plusieurs reprises par les deux pilotes. Pour le moment, le meilleur tour est à mettre au crédit de Randy de Puniet en 1’36.408.


Le GMT94 Yamaha et le Suzuki Endurance Racing Team, qui s’appliquent à rester dans le rythme, pointent désormais juste derrière le leader.


Le Yamaha Viltaïs Experiences confirme son statut de meilleur équipage Superstock. Il devance dans cette catégorie le Tati Team Beaujolais Racing et Moto Ain CRT.


Le début de course a été mouvementé pour certains favoris. Un problème de transmission puis électronique a envoyé le Honda Endurance Racing en fond de classement dès le départ. Le Tecmas BMW connaît la même sanction après une chute.


Les résultats des 24 Heures Motos heure par heure

]]>
Elisabeth Callens, gagnante du concours Kawasaki https://www.fimewc.fr/elisabeth-callens-gagnante-du-concours-kawasaki/ Sat, 15 Apr 2017 16:08:02 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14531

Cette ZX-10R aux couleurs du Team SRC Kawasaki a été remise à Elisabeth Callens, heureuse gagnante du jeu concours lancé par l’Equipe.fr. Elisabeth, venue de Wingles dans le Pas-de-Calais a reçu les clés de sa nouvelle moto des mains de Pierre Scomo, directeur de la compétition chez Kawasaki Motor France, en compagnie de François Ribeiro, Directeur des Opérations Eurosport Events.

]]>
Vibrant hommage à Anthony Delhalle https://www.fimewc.fr/vibrant-hommage-a-anthony-delhalle/ Sat, 15 Apr 2017 12:44:28 +0000 https://www.fimewc.fr/?p=14416

Cet très émouvant hommage, appuyé par une minute d’applaudissements du public des 24 Heures Motos et des teams, s’est tenu sur la ligne droite du circuit Bugatti en présence de Jessie Delhalle, l’épouse d’Anthony, entourée de Vincent Philippe et Etienne Masson, ses coéquipiers au SERT.


Afin de rendre un hommage fort et durable à Anthony Delhalle, champion du monde d’Endurance avec le Suzuki Endurance Racing Team, le premier « Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy » sera remis dimanche à l’arrivée de la course.


Ce trophée couronnera un pilote ou une équipe, amateur ou officielle, remarquée par une action forte durant la course : une remontée, une réparation de moto, un aide à un autre concurrent, un exploit collectif ou individuel. Cette récompense honorifique sera décernée par un jury sur chaque épreuve du championnat FIM EWC afin de faire vivre longtemps encore sur les circuits, l’esprit sportif et le caractère d’un grand pilote à l’image d’Anthony Delhalle.


Jessie Delhalle remettra le premier « Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy » dimanche à l’arrivée des 24 Heures Motos.


Anthony, nous ne t’oublierons jamais !

]]>