Retour

Actualités

Eclatante victoire du GMT94 devant le YART et SRC

Eclatante victoire du GMT94 devant le YART et SRC

16/04/2017 19:01

Le GMT94 Yamaha s’impose aux 24 Heures Motos après un duel sans relâche avec le YART Yamaha Official EWC Team. Le Team SRC Kawasaki complète un podium qui met en avant trois manufacturiers : Dunlop, Bridgestone et Pirelli. Cette course haletante a été suivie sur le circuit Bugatti par 74 500 spectateurs.

En tête depuis 11 h du matin, le GMT94 Yamaha a fait un parcours exceptionnel. David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio bouclent 860 tours avec moins de 20 s d’avance sur Broc Parkes, Marvin Fritz et Kohta Nozane pour le YART Yamaha Official EWC Team. Les dernières victoires Yamaha au Mans remontent à 2009 avec le YART et à 2005 avec le GMT94.

Les deux Yamaha officielles marqueront cette 40e édition des 24 Heures Motos par leurs performances et leur endurance. Elles ont dominé l’épreuve durant quasiment toute la course. Le YART Yamaha Official EWC Team, longtemps en tête, n’a pas résisté au forcing du GMT94 Yamaha en fin de course.

Ce bras de fer sans relâche leur permet de terminer avec 12 tours d’avance sur le Team SRC Kawasaki, troisième de ces 24 Heures Motos avec Randy de Puniet, Fabien Foret et Mathieu Gines. Retardé par une chute et quelques problèmes techniques, le SRC Kawasaki termine avec moins de 45 secondes d’avance sur le Suzuki Endurance Racing Team avec Vincent Philippe, Etienne Masson et Alex Cudlin, lui aussi retardé par des chutes.

Le SERT, vainqueur au Bol d’Or, 1ère manche FIM EWC 2016-2017, conserve la tête du championnat du Monde devant le Team SRC Kawasaki et le GMT94 Yamaha.

Le F.C.C. TSR Honda a bouclé une course sans faute en 5e position. La belle performance de Gregg Black, Damian Cudlin et d’Arturo Tizon a été un peu masquée par les duels de la tête de course mais leur permet rester dans la course au titre mondial en 4e place au championnat.

Le Tati Team Beaujolais Racing s’impose en Superstock
A la 6e place à l’arrivée, le Tati Team Beaujolais Racing prend le meilleur en Superstock. Julien Enjolras, Dylan Buisson et Kevin Denis ont fait une course sans faute au guidon de leur Kawasaki ZX-10R. Ils s’imposent aussi en EWC Dunlop Independent Trophy, une victoire dotée d’une prime de 5000 €. 7e à l’arrivée et 2e Superstock, Moto Ain CRT empoche la prime du 2e en EWC Dunlop Independent Trophy. Longtemps en tête de la catégorie, le Yamaha Viltaïs Experiences a perdu du terrain en raison de problème de fuite d’huile. Il termine 3e Superstock et 9e au classement général derrière le Maco Racing Team. Un autre équipage Superstock, AM Moto Racing, complète le Top 10.

Handicapé dès le départ par un problème de chaîne, Honda Endurance Racing pointe en 11e place à l’arrivée devant le team japonais Eva RT Webike Trick Star. Autre favori malmené, le Tecmas BMW qui termine 28e.

L’édition de tous les records
Honorée de la présence de Susumu Yamashita, Président de Mobilityland, propriétaire du circuit de Suzuka, cette 40e édition a battu des records. Record du meilleur tour en course 1’36.408 avec Randy de Puniet, record de distance parcourue avec 860 tours en 24 heures, record du plus petit écart à l’arrivée avec 19 s 819, autant de preuves de l’intensité qui anime l’Endurance.

Le rythme frénétique a éprouvé les hommes et les machines. Les abandons sont nombreux. Après de beaux débuts de course dans le top 10, le Bolliger Team Switzerland a rétrogradé puis abandonné sur problème électronique dimanche matin et le Team April Moto Motors Events a quitté la course samedi en début de soirée sur casse de boîte de vitesse de sa nouvelle Honda CBR1000RR.

Des casses mécaniques ont aussi contraint à l’abandon le EVO IVRacing BMW CSEU, le WSB Endurance, l’Ecurie Chrono Sport et le Starteam 67.

Prochain rendez-vous en FIM EWC le 20 mai, 8 Hours of Oschersleben.

Classement final des 24 Heures Motos

Tous les classements du championnat FIM EWC

Après un début de parcours en fond de classement à Oschersleben, F.C.C. TSR Honda termine cinquième des 8 Heures d’Oschersleben au terme d’une course épique disputée presque exclusivement à deux pilotes.

Le pilote américain vient de succomber à ses blessures suite à un accident de vélo survenu mercredi 17 mai en Italie.

Sixième à l’arrivée des 8 Heures d’Oschersleben, Moto Ain CRT, vainqueur de la catégorie Superstock en Allemagne, décroche aussi la victoire en EWC Dunlop Independent Trophy, récompensée par une prime de 4 000 €. Il devance le Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC et le Tati Team Beaujolais Racing.

Après sa victoire aux 24 Heures Motos en avril, le GMT94 Yamaha s’impose aux 8 Heures d’Oschersleben après un duel épique avec le YART Yamaha Official EWC Team. Les deux Yamaha officielles devancent la Yamaha privée du Maco Racing Team.

Après sa victoire aux 24 Heures Motos en avril, le GMT94 Yamaha s’impose aux 8 Heures d’Oschersleben après un duel épique avec le YART Yamaha Official EWC Team. Les deux Yamaha officielles devancent la Yamaha privée du Maco Racing Team.

Le duel attendu aux 8 Heures d’Oschersleben entre les deux Yamaha officielles a bien lieu. Le GMT94 Yamaha et le YART Yamaha Official EWC Team ont caracolé côte à côte en tête durant plus de cinq heures jusqu’à ce qu’un stop and go vienne retarder la Yamaha française.

Le duel attendu aux 8 Heures d’Oschersleben entre les deux Yamaha officielles a bien lieu. Le GMT94 Yamaha et le YART Yamaha Official EWC Team ont caracolé côte à côte en tête durant plus de cinq heures jusqu’à ce qu’un stop and go vienne retarder la Yamaha française.

Entre course à deux pilotes et retour de blessures, les 8 Heures d’Oschersleben sont un vrai combat pour certains équipages.