BMW s’impose à Most au coude à coude devant le YART

2021-10-09T19:41:15+02:00octobre 9th, 2021|2021|

Le plus petit écart de l’histoire de l’Endurance, sept centièmes de seconde, sépare le BMW Motorrad World Endurance Team et le YART – Yamaha Official EWC Team à l’arrivée des 6 Hours of Most. L’équipe BMW officielle s’impose pour la première fois en Endurance mondiale et le clan Yamaha monte enfin sur le podium cette saison. Troisième à Most, Yoshimura SERT Motul est sacré Champion du Monde FIM EWC 2021.

La première édition des 6 Hours of Most restera dans toutes les mémoires. Un duel de folie s’est joué dans les dernières minutes de la course à Most entre BMW Motorrad World Endurance Team (Ilya Mikhalchik, Markus Reiterberger et Kenny Foray) et le YART – Yamaha Official EWC Team (Marvin Fritz, Karel Hanika et Niccolò Canepa). Les pilotes allemands Markus Reiterberger pour BMW Motorrad et Marvin Fritz pour le YART nous ont offert une bagarre extraordinaire pour la victoire. 0,070 de seconde séparent les deux machines sous le drapeau à damier. Du jamais vu en Endurance mondiale ! Sur la dernière demi-heure, Marvin Fritz a battu quatre fois le meilleur tour en course. Il établit le record final en 1’33.875 dans son avant-dernier tour.

C’est aussi la toute première victoire de BMW en championnat du monde FIM d’Endurance.

Ce duel aurait presque éclipsé la lutte pour la troisième marche du podium entre Yoshimura SERT Motul et Webike SRC Kawasaki France Trickstar. L’équipe Franco-japonaise Suzuki (Gregg Black, Xavier Simeon et Sylvain Guintoli) a résisté aux assauts de la Kawasaki française jusqu’au bout. L’objectif de Yoshimura SERT Motul était d’assurer un 17e titre mondial avec la manière tout en montant sur le podium à Most. Objectif atteint.

Grâce à sa victoire, BMW Motorrad World Endurance Team décroche la place de vice-champion du monde.

Webike SRC Kawasaki France Trickstar (Jérémy Guarnoni, Erwan Nigon et David Checa) termine quatrième des 6 Hours of Most après une course impeccablement gérée. L’équipe Kawasaki officielle termine la saison sur la troisième marche du podium mondial.

Toujours dans le peloton de tête, le Wójcik Racing Team (Gino Rea, Sheridan Morais et Dan Linfoot) termine 5e à Most. C’est son meilleur résultat après une saison difficile.

ERC Endurance-Ducati (Etienne Masson, Lorenzo Zanetti et Mathieu Gines) progresse sur chaque course et prend la 6e à l’arrivée devant le premier Superstock, No Limits Motor Team avec Luca Scassa, Kevin Calia et Alexis Masbou.

Le team tchèque TME Racing décroche la 2e place Superstock après une superbe course toujours aux avant-postes Superstock. 3e en Superstock, Energie Endurance 91 monte pour la première fois sur le podium dans cette catégorie.

BMRT 3D Maxxess Nevers, vainqueur de la Coupe du monde FIM Superstock depuis le Bol d’Or, a été contraint à l’abandon. Grâce sa victoire à Most, No Limits Motor Team prend la 2e place en Coupe du monde FIM d’Endurance.

6 heures de course à fond
Après le holeshot de Gregg Black au guidon de la Suzuki du Yoshimura SERT Motul, Mike di Meglio a placé la F.C.C. TSR Honda France au commandement. Ilya Mikhalchik a rapidement placé le BMW Motorrad World Endurance Team en tête alors que Marvin Fritz était lancé dans une rapide remontée après un départ manqué de la pole position.

Les premiers événements ont touché le peloton de tête après 2 heures de course. Le F.C.C. TSR Honda France a chuté et termine non classé. Des chutes ont aussi touché le Tati Team Beringer Racing et Moto Ain qui pointait dans le Top10 puis VRD Igol Experiences a cassé le moteur de sa Yamaha.

Le VRD Igol Experiences était 7e avec la ferme intention de défendre sa 2e position au classement mondial. Un tour à la poussette pour passer la ligne d’arrivée ne lui permet pas d’être classé mais cette détermination lui vaut de recevoir l’Anthony Delhalle EWC Spirit Trophy.

6 Hours of Most 2021 – Résultat final de la course

Tous les classements FIM EWC