News

Beau programme sportif pour le GERT56

2020-01-23T09:40:51+01:00janvier 23rd, 2020|2019-2020, 24 Heures Motos 2020|

Le GERT56 by GS Yuasa affiche un agenda sportif bien rempli en 2020. L’équipe allemande vise la Coupe du Monde FIM d’Endurance mais compte aussi se faire remarquer en championnat allemand IDM Superbike et en Superbike mondial.

La priorité de l’équipe allemande GERT56 by GS Yuasa est de décrocher la Coupe du Monde d’Endurance Superstock 2019-2020. Après la France et les 24 Heures Motos les 18 et 19 avril au Mans, la finale se jouera sur leur terrain, en Allemagne, aux 8 Hours of Oschersleben le 6 juin.

L’an dernier, la Coupe du Monde FIM d’Endurance leur avait échappé de peu face à Moto Ain. Le GERT56 by GS Yuasa resserre donc les rangs pour jouer la victoire Superstock sur les deux prochaines courses. La BMW S 1000 RR du GERT56 sera confiée à Lucy Glöckner, Stefan Kerschbaumer et Pepijn Bijsterbosch. Toni Finsterbusch rejoindra l’équipe au Mans en qualité de pilote remplaçant.

Lucy Glöckner sur tous les fronts
Pilier de cette équipe allemande, Lucy Glöckner a deux autres rendez-vous en piste. Elle fera son retour en championnat Superbike allemand IDM au guidon de la BMW du GERT56 sur la course du Sachsenring prévue début mai.

Lucy a aussi une manche de championnat du Monde FIM Superbike à son programme. Elle doit décrocher une wildcard pour les courses qui se disputeront les 1er et 2 août à Oschersleben.

Lucy Glöckner a déjà fait ses preuves en piste comme sur route. On se souvient de l’avoir vu batailler à l’arrivée du Bol d’Or 2017 face à la Honda officielle pour une place sur le podium. En 2019, elle a terminé 2e du Pikes Peak International Hill Climb.

« Une année passionnante nous attend, avoue Lucy, et je ne sais vraiment pas par où commencer pour en parler. Le mieux, c’est l’Endurance, J’adore l’Endurance. Nous avons eu deux courses sous la pluie mais nous avons pu monter sur le podium à Sepang et nous sommes dans le bon peloton pour nous battre pour le titre. Notre objectif principal est d’être vainqueur en Stock à la fin de la saison. Nous devons travailler dur au Mans pour prendre le plus de points que possible. J’attends aussi avec impatience la course en IDM mais je mentirais si je n’avouais pas que la wildcard en Mondial Superbike sera le point culminant de l’année – et peut être même de ma carrière jusqu’à présent. Un grand, grand merci à GERT56. »