Après 16 heures : l’équipe championne du monde EWC Yoshimura SERT Motul mène au Mans

2022-04-17T07:30:18+02:00avril 17th, 2022|2022|

Yoshimura SERT Motul est en tête avant les huit dernières heures des 24 Heures Motos, première manche du Championnat du monde d’Endurance FIM 2022.

F.C.C. TSR Honda France était leader après huit heures de course, mais ses chances de victoire se sont rapidement effilochées avec des arrêts au stand coûteux en temps : d’abord pour résoudre un problème de sélecteur de vitesse, puis pour remplacer un silencieux cassé. Et une pénalité pour franchissement de ligne a entraîné un retard supplémentaire.

En revanche, Yoshimura SERT Motul, qui a remporté les 24 Heures Motos l’année dernière sur la route vers son titre de championne du monde d’endurance FIM, n’a pas connu de problème majeur pendant les huit dernières heures courues jusqu’à maintenant et a obtenu les dix points attribués à l’équipe qui mène après 16 heures. La structure basée au Mans aurait pu compter une avance encore plus grande si elle n’avait perdu des moments cruciaux en se retrouvant à court de carburant samedi soir.

Le YART – Yamaha Official Team EWC est deuxième et dans le même tour que Yoshimura SERT Motul, y étant revenu peu avant des périodes successives de neutralisation derrière la voiture de sécurité juste après le lever du soleil.

F.C.C. TSR Honda France est troisième, mais Webike SRC Kawasaki France a vu ses espoirs de podium anéantis après avoir dû s’arrêter pendant plus d’une heure à cause d’un problème mécanique.

Viltaïs Racing Igol est un solide quatrième et la meilleure équipe indépendante devant le Team 33 Louit April Moto, qui mène en Dunlop Superstock Trophy suivi du No Limits Motor Team et du Team 18 Sapeurs Pompiers CMS Motostore, détenteur de la pole dans la catégorie. National Motos est huitième, le Team Bolliger Switzerland neuvième et OG Motorsport by Sarazin dixième.

ERC Endurance Ducati continue de se battre après une chute survenue en tentant d’éviter un retardataire dans la septième heure. L’équipe est en 13e derrière Pitlane Endurance et le Team LH Racing. Le Tati Team Beringer Racing n’est plus dans la lutte pour une place dans le top 10 après une série de retards pris durant la nuit.

Le public est de retour dans les tribunes après deux ans de restrictions dues à la Covid-19. Il a assisté à un début de course dramatique à 15h00 CET dimanche, lorsque Christophe Seigneur n’a pu éviter une collision avec un Bradley Smith parti lentement, tandis que le poleman Karel Hanika était retardé en ne parvenant pas à faire démarrer sa machine du YART – Yamaha Official Team EWC.

Seigneur a pu regagner les stands à pied, mais l’ex-pilote de MotoGP Smith a été emmené à l’hôpital pour des examens médicaux suite à l’important choc subi par l’arrière, après avoir reçu des soins médicaux immédiats sur le bord de la piste alors que le peloton roulait derrière la voiture de sécurité. Smith n’a pas subi de blessure grave, mais il restera à l’hôpital pour une période d’observation.

Sur les courses EWC d’une durée de 12 à 24 heures, des points sont attribués après huit et 16 heures pour la Formula EWC et le Dunlop Superstock Trophy. Après 16 heures, les points sont attribués aux dix premiers équipages par catégorie comme suit : 10-9-8-7-6-5-4-3-2-1. Yoshimura SERT Motul en a donc ajouté dix points aux huit obtenus après huit heures.