Retour

Actualités

Ambitions diverses à Oschersleben

Ambitions diverses à Oschersleben

18/05/2017 14:12

De nombreuses et diverses ambitions se dessinent pour les 8 Heures d’Oschersleben. Les Yamaha officielles veulent tenter un nouveau doublé sur le podium et se présentent déjà aux avant-postes mais la BMW du Team LRP Poland a décidé de jouer les trouble-fêtes en Allemagne.

Avec un meilleur tour en 1’26.931 en toute fin de séance d’essais libres ce matin, Markus Reiterberger place la BMW #90 du Team LRP Poland en tête de cette première confrontation officielle sur la piste d’Oschersleben. Il sera associé sur cette S1000RR à Lukas Trautmann et Dominik Vincon.

Il faut se souvenir que Markus Reiterberger a signé en 2015 le meilleur tour en course sur cette piste allemande en 1’26.816 et que Broc Parkes (YART Yamaha Official EWC Team) détient depuis 2013 le record du tour en qualifications en 1’26.147.

Le YART Yamaha Official EWC Team a longtemps tenu la tête de cette séance d’essais libres. Broc Parkes, Marvin Fritz (de retour en piste après sa chute à Assen) et Kohta Nozane pointent en 2e position en 1’27.167 juste devant le GMT94 Yamaha en 1’27.173 avec David Checa, Niccolò Canepa et Mike Di Meglio. Cet infime écart entre les deux Yamaha officielles annonce déjà le duel à suivre et leur ambition de jouer un nouveau doublé sur le podium des 8 Heures d’Oschersleben.

La Kawasaki du Eva RT Webike Trick Star (Erwan Nigon, Osamu Deguchi et Julien Millet) décroche le 4e temps des essais libres devant le Suzuki Endurance Racing Team (Vincent Philippe, Etienne Masson et Alex Cudlin).

Meilleur team Superstock, le Yamaha Viltaïs Experiences (Bastien Mackels, Florian Alt et Axel Maurin) pointe en 6e position devant le F.C.C. TSR Honda (Gregg Black, Damian Cudlin et Josh Hook), le Bolliger Team Switzerland (Horst Saiger, Roman Stamm et Michaël Savary) et un autre Superstock, Moto Ain CRT (Alexis Masbou, Hugo Clere et Robin Mulhauser). Honda Endurance Racing prend le 10e temps.

A signaler un coup dur pour le Team April Moto Motors Events : Matthieu Lagrive a été déclaré inapte par le service médical en raison de blessures suite à sa chute en Championnat de France il y a 15 jours.

Après cette dernière session de réglages, les choses sérieuses débuteront cet après-midi à 15 h avec la première séance de qualifications.

8 Heures d’Oschersleben- Résultats des essais libres

Moulins, ville du centre de la France et port d’attache du Yamaha Viltaïs Experiences, était en fête samedi pour rendre hommage au vainqueur de la Coupe du Monde FIM EWC 2016-2017.

Les pilotes féminines sont sous les feux de l’actualité. Au Bol d’Or, le week-end dernier, Lucy Glöckner a enflammé la fin de course dans sa lutte pour le podium. Mais il y avait aussi à l’arrivée l’équipage 100 % féminin du Girls Racing Team avec Amandine Creusot, Jolanda Van Westrenen et Muriel Simorre, et la pilote féminine du Flam Racing, Margaux Wanham.

Les pilotes féminines sont sous les feux de l’actualité. Au Bol d’Or, le week-end dernier, Lucy Glöckner a enflammé la fin de course dans sa lutte pour le podium. Mais il y avait aussi à l’arrivée l’équipage 100 % féminin du Girls Racing Team avec Amandine Creusot, Jolanda Van Westrenen et Muriel Simorre, et la pilote féminine du Flam Racing, Margaux Wanham.

Quatrième à l’arrivée du Bol d’Or, Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC a enflammé la fin de course avec un duel épique qui a opposé Lucy Glöckner, pilote de cette BMW allemande privée et Sébastien Gimbert, pilote officiel du Honda Endurance Racing, qui s’impose sur le fil à l’arrivée. Cet exploit s’accompagne d’une victoire en EWC Dunlop Independent Trophy assortie d’une prime de 5 000 €.

Quatrième à l’arrivée du Bol d’Or, Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC a enflammé la fin de course avec un duel épique qui a opposé Lucy Glöckner, pilote de cette BMW allemande privée et Sébastien Gimbert, pilote officiel du Honda Endurance Racing, qui s’impose sur le fil à l’arrivée. Cet exploit s’accompagne d’une victoire en EWC Dunlop Independent Trophy assortie d’une prime de 5 000 €.

Le Bol d’Or à deux pilotes est un véritable défi à l’ère des machines modernes. Malgré le forfait de leur 3e pilote juste après les qualifications, National Motos a décidé de prendre le départ avec Emeric Jonchière et Stéphane Egéa.

L’Endurance est une discipline exceptionnelle à facettes multiples. Le championnat du monde FIM EWC se nourrit des exploits des pilotes, des équipes, des machines et aussi des manufacturiers pneumatiques. La démonstration en a été faite au Bol d’Or.

L’Endurance est une discipline exceptionnelle à facettes multiples. Le championnat du monde FIM EWC se nourrit des exploits des pilotes, des équipes, des machines et aussi des manufacturiers pneumatiques. La démonstration en a été faite au Bol d’Or.

Le GMT94 Yamaha, champion du monde en titre, remporte son premier Bol d’Or depuis 2007. L’équipe officielle française s’impose devant le Wepol BMW Motorrad Team by Penz13 et le Honda Endurance Racing qui nous offert un finish historique avec un duel entre Sébastien Gimbert et Lucy Glöckner, pilote allemande du Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC.

Le GMT94 Yamaha, champion du monde en titre, remporte son premier Bol d’Or depuis 2007. L’équipe officielle française s’impose devant le Wepol BMW Motorrad Team by Penz13 et le Honda Endurance Racing qui nous offert un finish historique avec un duel entre Sébastien Gimbert et Lucy Glöckner, pilote allemande du Völpker NRT48 Schubert Motors by ERC.