8 Heures de Suzuka EWC : le point à mi-course

2022-08-07T17:43:56+02:00août 7th, 2022|2022|

Après quatre heures de course, la machine n° 33 du Team HRC mène la danse et la n° 7 du YART – Yamaha Official Team EWC mène la chasse parmi les concurrents réguliers de l’EWC sur la troisième manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIM.

Après une semaine d’avant-course marquée par un ciel gris, de l’humidité et de la pluie, le ciel s’est éclairci ce dimanche alors que les pilotes s’élançaient sous un beau soleil, mais aussi des nuages.

Si le départ s’est passé sans problème majeur, la Yamaha YZFF-R1 n° 7 pilotée par Niccolò Canepa a complètement raté son envol pour se retrouver 22e. Au contraire, Gregg Black s’est élancé telle une fusée sur la GSX-R1000R n° 1 du Yoshimura SERT Motul, remontant jusqu’à la quatrième place à la fin du premier tour.

Ewc,8H,Suzuka,2022-Start

À peine ce premier tour était-il terminé que la voiture de la sécurité a pris la piste pour la première fois. Au guidon de la CBR1000RR-R n° 17 d’Astemo Honda Dream SI Racing, Kosuke Sakumoto avait heurté son compatriote Naomichi Uramoto, sur la moto identique de SDG Honda Racing, les deux Japonais se retrouvant hors de la piste au virage n° 13 et devant abandonner.

Les rails de sécurité devant être réparés, la neutralisation de la course a duré sept tours. Derrière la Honda NSX faisant office de voiture de sécurité, la n° 33 précédait la CBR1000RR-R Fireblade n° 5 de F.C.C. TSR Honda France pilotée par Josh Hook, la ZX-10R n° 10 du Kawasaki Racing Team Suzuka 8H aux mains de Leon Haslam, et la M1000RR n° 37 du BMW MOTORRAD WORLD ENDURANCE TEAM au guidon de laquelle se trouvait Illya Mykhalchyk.

Ewc,8H,Suzuka,2022-Start

Une fois la course relancée, Black, Takahashi et Haslam ont lutté un moment pour la tête avant que la machine du Team HRC retrouve son rythme et sa position de leader, commençant même à creuser un écart.

La question des stratégies est rapidement entrée en ligne de compte. Qui allait s’arrêter en premier au stand ? Réponse : le YART. Canepa avait effectué un travail remarquable après son envol raté, remontant à la dixième place au dixième tour puis à la troisième au 14e.

Au 26e tour, l’Italien était donc de retour à son stand, cédant le guidon à Marvin Fritz et lançant la première salve des changements de pilote. Di Meglio a remplacé Hook et Watanabe a pris la suite de Black, mais ce n’est qu’au 28e tour que Takahashi s’est effacé au profit de Nagashima sur la n° 33 de tête.

Ewc,8H,Suzuka,2022-YART Yamaha, Fritz Marvin, Hanika Karel, Canepa Nicolo, Yamaha YZF R1, Formula EWC

Le Team HRC a ainsi laissé le commandemment à la Kawasaki n° 10, mais pour un tour seulement, cette dernière devant ravitailler elle aussi.

La consommation de carburant n’était pas la seule préoccupation à ce moment pour l’équipe Webike SRC Kawasaki France, Randy de Puniet ayant chuté à vitesse réduite dans Degner 2, nécessitant un nouvel arrêt au stand et une attente de sept minutes avant que la n° 11 de reparte en piste entre les mains de Florian Marino.

La voiture de sécurité est intervenue une seconde fois après deux heures de course, à la suite d’une sortie de la n° 51. Le pilote était indemne, mais la machine a brièvement pris feu.

Parmi les motos de tête, la Honda n° 5 a elle aussi rencontré un problème, devant passer un long moment à son stand afin qu’un maître-cylindre de frein soit remplacé, son duo de pilotes dégringolant dans le classement.

Et l’on en avait pas fini avec les rebondissements. Un problème de surchauffe pour la BMW M1000RR n° 37 a entraîné un coup de chaud également pour son pilote, Mykhalchyk devant être poussé dans son stand. Jonathan Rea chutait alors sur la n° 10 en se faufilant dans le trafic à la chicane, le Britannique remontant rapidement en selle alors la BMW devait finalement abandonner avec un souci de rétention du liquide de refroidissement impossible à réparer.

La Honda HRC n° 33 continue de mener, suivie de la Kawasaki n° 10, à l’entame de la seconde moitié de course, la Suzuki SERT n° 1 occupant la troisième place devant la Yamaha n° 7 du YART.

Le classement après 4 heures

EWC results

EWC live timing

Where to Watch