News

24 Heures Motos J-15

2019-04-05T15:27:50+02:00avril 5th, 2019|2018-2019, 24 Heures Motos 2019|

Dernier galop d’essais pour les 24 Heures Motos, deux jours de tests privés au Mans viennent de lancer les premières confrontations avant la 2e manche du championnat du monde FIM EWC 2018-2019. Les performances laissent augurer d’une course spectaculaire et très disputée les 20 et 21 avril sur le circuit Bugatti.

Après un hiver studieux, les équipes arrivent plus affutées que jamais aux 24 Heures Motos. 50 des 60 équipes engagées étaient en piste au Mans cette semaine pour deux journées d’essais privés. Malgré une météo capricieuse et une piste froide, certains favoris en ont profité pour marquer les esprits et signifier leurs ambitions à la concurrence.

Team SRC Kawasaki France et YART Yamaha au coude à coude
Le Team SRC Kawasaki France et le YART Yamaha sont déjà au coude à coude. Avec Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon au guidon d’une ZX-10R 2019 qui semble avoir effacé ses faiblesses mécaniques, le Team SRC Kawasaki France s’est imposé avec un tour en 1’36.404. Pour mémoire, le meilleur tour FIM EWC en course a été bouclé en 1’36.408 et la meilleure performance en qualification en 1’35.730, deux performances signées par Randy de Puniet pour le Team SRC Kawasaki France en 2017. Il faut donc s’attendre à de nouveaux records sur le circuit Bugatti pour les 24 Heures Motos 2019.

Le YART Yamaha, toujours très véloce en essais, a donné cette semaine la réplique à Kawasaki avec un tour en 1’36.526. Rapides, Broc Parkes, Marvin Fritz et Niccolò Canepa ont aussi prouvé leur détermination en montant sur la deuxième marche du podium au Bol d’Or malgré une chute en début de course.

VRD Igol Pierret Expériences, nouveau challenger
Un nouveau venu en EWC bouscule déjà les favoris. VRD Igol Pierret Expériences, nouveau nom de l’équipe Viltaïs, a signé mercredi dernier le 3e temps des essais. Vainqueur de la Coupe du Monde d’Endurance Superstock 2016-2017, cette équipe soutenue par Yamaha peut entrer directement dans la cour des grands avec un superbe trio de pilotes, Florian Alt, Xavier Siméon, Florian Marino et David Perret.

Même si ces essais sont une ultime séance de travail plutôt qu’un exercice face au chrono, VRD Igol Pierret Expériences devance des écuries officielles comme Honda Endurance Racing (Sébastien Gimbert, Yonny Hernandez et Randy de Puniet), ERC-BMW Motorrad Endurance (Kenny Foray, Julien da Costa, Mathieu Gines et Jan Bühn), F.C.C. TSR Honda France, champion du monde en titre et vainqueur des 24 Heures Motos 2018, (Josh Hook, Freddy Foray et Mike Di Meglio) et le Suzuki Endurance Racing Team (Vincent Philippe, Etienne Masson, Gregg Black et Greg Leblanc). Et toutes ces équipes se tiennent en une demi seconde !

Concentration en tête
Ces essais laissent donc déjà entrevoir une lutte particulièrement serrée les 20 et 21 avril au Mans. On a aussi remarqué le 3ART – Moto Team 95 (Alex Plancassagne, Matthieu Lussiana et Morgan Berchet). Cette équipe Yamaha, nouvelle venue en EWC, a signé le 8e temps mercredi devant Moto Ain (Roberto Rolfo, Robin Mulhauser et Stefan Hill sur Yamaha), meilleure équipe Superstock de ces essais. Tout près, il y a aussi le Bolliger Team Switzerland (Roman Stamm, Sébastien Suchet et Nigel Walraven sur Kawasaki), équipe solide et expérimentée, qui a pris la 4e place au Bol d’Or 2018.

Il faudra attendre le jeudi 18 avril et les premiers essais libres officiels pour voir se dessiner une hiérarchie complète des 60 équipages engagés sur la 42e édition des 24 Heures Motos.

24 Heures Motos 2019 – Liste provisoire des engagés au 5 avril 2019